Principe du swap de change

Faisons simple : le swap de change consiste à réaliser simultanément 2 opérations : un achat au comptant et une vente à terme… ou l'inverse. Mais alors, c'est quoi l'intérêt du swap de change ?

Cékoidonk ?

Commençons tout d'abord par nous intéresser au mot swap. Comme moi, vous êtes parfaitement bilingue et maîtrisez la langue de Shakespeare à la perfection. Vous aurez donc noté que :

TO SWAP = ÉCHANGER, TROQUER.

Dessin Swap = échanger

Échanger d'accord, mais quoi ?

Qui dit swap de change dit échange de devises. Oui mais le change comptant et le change à terme sont déjà des opérations d'échange de devises ! Alors le swap de change, qu'a-t-il de plus ?

Pour mémoire, le change comptant et le change à terme sont des opérations simples. On achète ou vend une devise contre une autre avec une livraison au comptant (J+2) ou à terme (toute autre date).

Le swap de change combine ces 2 opérations. Le principe est d'échanger une devise contre une autre de manière temporaire, c'est-à-dire qu'il y a d'abord un premier échange à une date donnée (en principe au comptant) puis un second échange en sens inverse à une date ultérieure. En langage courant, on se débarrasse d'une devise dont on n'a pas l'usage pendant une certaine période et en contrepartie, on récupère une devise dont on a besoin sur la même période.

Ne pas confondre

Le swap de change ne doit pas être confondu avec le swap de devises (ça serait trop facile !).

  • un swap de change consiste à échanger une devise contre une autre puis à procéder à un échange de sens opposé à une date ultérieure. Il n'y a pas d'échange d'intérêts,
  • un swap de devises est une opération à plus long terme. S'il y a bien échange de capital au départ et à la fin, il y a également échange d'intérêts en cours de période.

Comment ça marche ?

C'est bien joli tout ça mais pourquoi aurait-on besoin d'échanger une devise contre une autre de manière temporaire ?

Prenons un cas concret. Supposons qu'une banque française ait besoin de dollars pour une durée déterminée. Plutôt que d'emprunter directement cette devise, elle aura sans doute plus de facilité pour emprunter des euros, sa monnaie, ou utiliser ceux dont elle dispose déjà puis à mettre en place un swap de change en EUR/USD.

Mécanique du swap de change
Mécanique du swap de change

Le swap de change se compose donc de deux transactions :

  • une première opération consiste à échanger une devise contre une autre à un cours convenu sur une date donnée (la date de départ ou date de valeur),
  • une seconde opération de sens opposé échange les mêmes devises à une date ultérieure (la date de fin ou date d'échéance) et à un autre cours convenu.

En théorie, s'il est possible de réaliser les opérations sur n'importe quelle date de départ ou de fin, dans la majorité des cas, le swap de change se décomposera de la façon suivante :

  • une opération de change au comptant,
  • une opération de change à terme de sens opposé.

De façon générale, les opérations étant de sens opposé, nous avons donc 2 combinaisons possibles :

  • achat au comptant + vente à terme (on parle également de swap Export),
  • vente au comptant + achat à terme (on parle également de swap Import).

Comme pour le change à terme, les échéances sont principalement calées sur des échéances standards : une semaine, un mois, trois mois, six mois, etc. Mais on trouve facilement des cotations sur des échéances brisées.

On notera que d'un point de vue administratif, le swap de change constitue une seule opération réalisée avec une contrepartie unique.

Enfin, nous verrons plus loin que le swap de change constitue plutôt une opération de trésorerie qu'une opération de change.